Burundi - Les Chanteurs à l’Étoile : une initiative missionnaire pour tous les enfants du monde !

Share

Vêtus en rois, anges et bergers, les Enfants Missionnaires de la paroisse de Rukago au Burundi sillonnent rues et chemins. Ils s’arrêtent et chantent devant chaque maison pour annoncer la Bonne nouvelle du Salut. Originaire d’Allemagne, cette tradition consiste en la bénédiction des habitations autour de Noël et de l’Épiphanie par les enfants. Cette coutume s’est propagée depuis l’Europe centrale vers d’autres pays du monde par le biais de l’Enfance Missionnaire.

Un message d’espoir dans une société meurtrie par la guerre

Le curé de Rukago nous fait parvenir sa joie quant au succès de cette activité dans sa paroisse. Entre Noël et l’Épiphanie, les enfants ont pris à cœur leur vocation missionnaire de porter la joie de la naissance du Christ ! Le père Vénuste Ntigurirwa, sdb (salésiens) raconte :

« On fait cet apostolat avec les jeunes de notre paroisse. Chaque succursale à son groupe de jeunes chanteurs à l’étoile bien initiés et organisés qui circulent partout dans les familles, annonçant que Jésus est né et venu habiter parmi nous. Ceux de la paroisse-mère de Rukago sont accompagnés par notre confrère Olivier qui fait son stage pratique. »

Au Burundi, cette initiative, qui a dorénavant lieu chaque année, est très bien accueillie par les habitants : « Partout où ils passent les gens admirent cette belle initiative et se réjouissent en voyant les enfants qui annoncent aussi la Bonne Nouvelle du salut. Même les protestants n’hésitent pas à les inviter dans leurs familles pour y faire la même annonce. ».

Le succès et le bon accueil de cette activité missionnaire n’est pas anodin. C’est un véritable message d’espoir dans un pays qui se relève petit à petit d’une terrible guerre civile !

Courage méritoire de ces enfants missionnaires

Le père Vénuste Ntigurirwa ne cache pas son admiration pour le courage et l’abnégation des enfants missionnaires :

« Malgré les grandes distances qu’ils doivent parcourir, ils [les enfants] ne se lassent jamais parce qu’ils savent bien que leur récompense leur sera donnée au ciel. »

Enfin, il termine par un message de gratitude :

« Nous remercions le Seigneur qui nous a donné des jeunes courageux pour travailler tous ensemble dans sa vigne.»

Pour en savoir plus sur la tradition des Chanteurs à l’Étoile, allez sur le site des OPM Suisse : l’Enfance Missionnaire en Suisse propose cette activité depuis 2005.

Vous pouvez également consulter un article sur les Chanteurs à l’Étoile de l’Enfance Missionnaire dans le diocèse de Troyes en 2020.

Print