Share
25 juillet 2019

Mois missionnaire : lire et réfléchir

A l'ombre d'un parasol ou d'un pommier, pour garder en tête la préparation du mois missionnaire extraordinaire d'octobre, les OPM vous recommandent la lecture de l'ouvrage synthétique de Pierre Diarra, Évangéliser aujourd’hui. Le sens de la mission (chez Mame, 2017).

 À la suite de La Joie de l’Évangile du pape François, le lecteur est invité à prendre au sérieux les fondements de la mission chrétienne, à considérer la place incontournable de l’amour et du dialogue dans l’ouverture missionnaire, sans oublier la responsabilité de tout baptisé. Il est important de savoir ce que le Pape veut signifier, à la suite de Jean-Paul II (Redemptoris missio, 1990) quand il écrit : « L’activité missionnaire représente, aujourd’hui encore, le plus grand des défis pour l’Église et la cause missionnaire doit avoir la première place. Que se passerait-il si nous prenions réellement au sérieux ces paroles ? » (Evangelii gaudium, n°15)

Et parce qu’un livre mérite toujours d’être partagé et discuté, aller aux pages 63-64,  « Evangéliser, c’est aimer et collaborer, éduquer et guérir ». Essayer de répondre aux questions suivantes : de quelle guérison s’agit-il ? L’amour peut-il pousser à être missionnaire ? Pourquoi ? Comment « donner et recevoir », en ayant le souci du salut des autres ? Comment articuler l’évangélisation avec la promotion sociale, l’engagement missionnaire avec la justice et la paix, l’assistance aux pauvres avec la formation des personnes qui se sentent exclues dans nos sociétés ?

Print