Share
9 octobre 2020

Le Père Maccalli a été libéré !

pere Maccalli de la SMA

Le Père Pierluigi Maccalli, missionnaire italien enlevé au Niger le 17 septembre 2018, a été libéré, a confirmé sa congrégation aujourd'hui.

Libéré deux ans après son enlèvement, le père Gigi Maccalli, missionnaire de la Société pour les missions africaines au Niger, a noté qu’il passait son temps en captivité à prier. Découvrez ce que le père Maccalli a demandé à un collègue missionnaire lors de sa libération, et plus d’informations sur son expérience dans cet entretien avec Fides.

Le missionnaire italien âgé de 60 ans avait été enlevé le 17 septembre 2018 par des assaillants à moto dans le village Bamoanga, dans le sud-ouest de Niger où il était en mission depuis 11 ans. Les faits se sont déroulés à son domicile, non loin de l’église. Les sœurs franciscaines missionnaires de Marie, témoins de l’enlèvement, avaient été épargnées.

Après deux ans de détention, le Père Pier Luigi Maccalli a enfin été libéré. Avec lui, 3 anciens otages : la Française Sophie Pétronin, l’opposant malien Soumaïla Cissé et un autre Italien, Nicola Chiacchio. « La libération de ces personnalités enlevées par les filiales du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSim) a été obtenue grâce aux efforts conjugués, notamment des services de renseignements, des forces armées et des partenaires du Mali », a affirmé le gouvernement malien.

Le Père Maccalli aura passé son temps à prier. Il raconte son expérience à Fides.

Lire Le Père Maccali, aujourd’hui missionnaire contemplatif (actualité du 19 mars 2020)

Print