Share
21 juillet 2019

Session de formation au mois missionnaire : au Mali aussi!

Des religieux et religieuses du Mali se préparent à participer, en septembre, à une session de formation qui les aidera à vivre le mois missionnaire. Ils sont très précieux dans les différents diocèses du pays et leur engagement missionnaire dans un contexte difficile n’est plus à démontrer. La mission ad gentes comme la formation continue sont urgentes pour toutes les personnes engagées dans la mission chrétienne au Mali, afin que l’Église-Communion-Fraternelle, proposée par les évêques du Mali il y a quelques années, puisse manifester son attention et la tendresse de Dieu, Notre Père, aux personnes qui vivent des situations difficiles.

Le thème du mois missionnaire extraordinaire d’octobre 2019, indiqué par le pape François, a été retenu comme thème de la session : « Baptisés et envoyés : l’Église du Christ en mission dans le monde ». Cette formation aidera les religieuses et les religieux à animer ce grand moment pour l’Église qui est au Mali. Baptisés et consacrés, les religieuses et les religieux pourront davantage articuler la mission ad gentes et le développement humain, en proposant l’amour de Jésus à tous, aux chrétiens comme aux autres croyants du Mali (Evangelii gaudium, n°127-129). Envoyés à la suite de Jésus et, plus largement, à la suite du « Dieu missionnaire » (Missio Dei ; LG 1-4 ; AG 2-5), les religieux et les religieuses, comme tout « disciple-missionnaire », sont invités à évangéliser, dans l’Esprit-Saint, à la suite de Jésus selon le dessein d’amour du Père, et à se laisser évangéliser. Ils proposent l’Évangile aux autres mais aussi le reçoivent de ces derniers, notamment en sortant pour rejoindre les périphéries (Evangelii gaudium, n°20) ; l’Esprit les précède en mission.

En « disciples-missionnaires », nous sommes tous invités à préparer et à vivre intensément ce mois missionnaire extraordinaire d’octobre 2019, pour mieux accueillir l’amour de Dieu dans notre vie et nous disposer à proposer Jésus-Christ à nos contemporains. Prions pour les religieux et les religieuses du Mali et, en communion avec eux, préparons ce mois missionnaire extraordinair

Print