Share
21 juin 2019

Musique !

Prenez de l'altitude, encanaillez-vous et venez écouter de la musique perchée. Superspectives et les OPM vous envoient en orbite depuis la maison de Lorette sur la planète Musique Contemporaine.

Pour fêter la musique en beauté, carte blanche à la Station Mir, studio de création musicale lyonnais qui rassemble des artistes autour de projets mixant influences jazz, électro, musiques traditionnelles.

Ti’kaniki jouera du maloya à la fois novateur et ancré dans ses racines réunionaise.

Ensuite, Bab’L Bluz proposera une musique inspirée de la culture gnawa… psyché-blues.

Samedi 22 juin, 16h,  « Situation(s) de la musique contemporaine » avec Karol Beffa, Bruno Letort et Serge Thomassian. Deux compositeurs et un producteur tenteront de nous réconcilier avec une musique souvent considérée comme inaudible et élitiste…

Le même jour à 19H, pour la première fois à Lyon, l’intégrale des 7 quatuors à cordes de Philip Glass par le Tana Quartet.

Dimanche 23 juin à 16H, avec vos bobs ou vos panamas, quoi de plus contemporain que la musique improvisée, toujours unique, éphémère et inimitable ? Venez découvrir comment improvise l’un des plus grands compositeurs français d’aujourd’hui : Karol Beffa.

Restez à l’écoute pour la suite du programme dès jeudi avec une plongée décomplexée quelque part entre rock expérimental, berçeuse pop ou transe noisy…

Jusqu’au 14 juillet, le bar sera ouvert à tous avant les concerts. Simples curieux et festivaliers  pourront profiter de sa belle terrasse les jeudi, vendredi, samedi, à partir de 15h, et le dimanche dès l’heure du brunch. Au menu : des bières de brasseries artisanales, des softs et des excès de gourmandises. Accès  par une traboule de Fourvière ou par les jardins du Rosaire, en dessous de la Basilique de Fourvière.

Superspectives en résidence estivale à la Maison de Lorette, 42 bis montée Saint-Barthélémy.

Print