Share
13 octobre 2015

Mardi 13 octobre de la Semaine Missionnaire Mondiale

Billet de Monseigneur Patrick Le Gal.
Mardi 13 octobre – 3ème jour de la Semaine Missionnaire Mondiale 

La magnifique disposition d’Isaïe (cf Is 6, 1-10) :

« Me voici, envoie-moi »

Pour Isaïe, point de buisson ardent comme pour Moïse ; mais, une vision de la gloire de Dieu ; un Dieu qui posait cette question : « qui enverrai-je ? » et Isaïe de répondre sans hésiter :

« Me voici, envoie-moi »

Admirable disponibilité, dont le Seigneur se saisit d’emblée l’envoyant aussitôt en mission : « Va et parle à ce peuple ».

Isaïe n’est point surhomme encore moins un personnage imbu de lui-même pour se proposer ainsi sans réserve ; tout humble au contraire et conscient de sa faiblesse il disait : « Malheur à moi… car je suis un homme aux lèvres impures et j’habite au sein d’un peuple aux lèvres impures », comment pourrais-je parler au nom du Seigneur… à moins que le Seigneur lui-même ne vienne me purifier, me fortifier, avant de m’envoyer et c’est bien ce qui advint.

Pour être disponibles comme Isaïe, laissons-nous, comme lui, purifier, fortifier par le Seigneur. La pénitence ouvre le chemin à l’audace du disciple qui, à son tour, peut s’écrier :

« Me voici, envoie-moi »

La Semaine Missionnaire nous invite peut être ainsi à nous laisser purifier par le Seigneur pour mieux écouter ses appels et y répondre derechef.

 

Print