Share
1 juin 2021

Les enfants, influenceurs de joie

Le dernier numéro du Bulletin international de l'Enfance Missionnaire est en ligne !

« En ce temps encore marqué par la pandémie, il semble déplacé de parler de joie, de témoignage joyeux, mais pour nous chrétiens, cela devrait être quelque chose de naturel, de spontané, qui se renforce précisément dans ces moments. »

C’est par ces mots de sœur Roberta Tremarelli que commence l’édito du Bulletin international de l’Enfance Missionnaire. Elle partage ainsi la joie, l’espoir et la confiance qui émanent des nombreux témoignages qu’elle reçoit. 

Sœur Roberta rappelle que l’un des fruits de l’Esprit Saint est la joie, la joie de Dieu qui nous pousse à annoncer et à témoigner du Christ mort et ressuscité pour le salut de tout homme et de toute femme de tous les temps. « Et qui mieux qu’un enfant ou un jeune peut être un influenceur de joie, d’une joie simple et franche qui étonne et frappe, mais qui va au fond des choses et parvient à impliquer ? »

 

Ce Bulletin de mai 2021 est consacré à la valeur et la signification du témoignage dans la vie des enfants et des adolescents d’aujourd’hui. Le Père Adamar A. Peña, depuis l’Angola écrit : « L’enfant et l’adolescent de l’Enfance Missionnaire sont, avant tout, des disciples de Jésus. Au lieu d’essayer d’annoncer la Bonne Nouvelle du Salut et la grande nouvelle du Christ ressuscité, ils doivent témoigner en actes des valeurs auxquelles ils croient. »

Sœur Geneviève Uwamariya, du Rwanda, parle des enfants comme de missionnaires au cœur pur capables de convertir les autres : « Tout est possible pour les enfants. Ils se souviennent parfaitement de ce qu’ils ont appris de la parole de Dieu et le répètent avec conviction à leurs parents et amis, de sorte que, par exemple, leurs parents recommencent à aller à la messe ».

Teresita Castillo de Diego (lire son interview >> ) est une petite fille adoptée par un couple de Madrilènes, qui, à l’âge de 10 ans a offert sa souffrance « pour amener les autres à Jésus ». De son lit d’hôpital, elle encourageait les enfants à être missionnaires, leur souhaitant d’être heureux, de pouvoir être les amis de Jésus et de lui ressembler…

Dans ce nouveau numéro du Bulletin, nous découvrirons aussi à travers la rubrique « La voix des enfants » les initiatives de l’Enfance Missionnaire dans de nombreux pays : Roumanie, États-Unis, Tunisie, Portugal, Slovaquie, Espagne, Tchad, Australie, Canada francophone, Russie, République Centrafricaine, Kazakhstan… et en France avec le patronage des sœurs de la Consolation à Draguignan.

Enfin, « Des projets » nous donne des nouvelles de deux projets soutenus par l’Enfance Missionnaire : l’éducation et la formation des enfants pauvres dans la paroisse de Ai Nghia au Vietnam, et le camp Banana du diocèse de Vanimo, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Un numéro passionnant à lire et partager largement !

 

Print