Share
24 juin 2020

Gardiens de nos frères

Enfance missionnaire

Pas moins de soixante-dix personnes provenant d'Afrique, d'Europe et d'Amérique ont participé à une vidéoconférence centrée sur l'attention qui doit être portée à son prochain et en particulier aux mineurs durant la pandémie de covid-19, loin d'être terminée en Afrique.

« En Afrique les cas de violence liés au sexe, les mauvais traitements sexuels, les grossesses et les mariages précoces, les travaux forcés, le trafic des mineurs, les mutilations génitales féminines continuent d’augmenter, a fortiori pendant cette crise sanitaire et sociale. Nous devons être gardiens de nos frères, en particulier des enfants qui n’ont pas la possibilité de s’exprimer ».

C’est ce qu’affirme dans une vidéoconférence tenue à l’occasion de la Journée internationale de l’enfant africain, tenue le 16 juin dernier, Ashley Kitisya, Secrétaire général du Nature Nurture Club de la Catholic University of East Africa.

Ashley Kitisya a exhorté les participants à dénoncer les abus et les souffrances des mineurs. « A cause du Covid, ils ne vont pas à l’école et malheureusement, nombre d’entre eux sont victimes d’abus basés sur des pratiques traditionnelles ataviques qui portent préjudice à leur dignité. »

 

« Nous devons apprendre à valoriser les cultures réciproques mais aussi à guérir les torts et les injustices qui sont perpétrées à l’égard des personnes marginalisées et vulnérables » a déclaré Steven Kezamutima, responsable du Programme Justice Peace and Integrity of Creation Franciscans Africa (JPICFA), en indiquant comme lignes directrices des célébrations de cette année les enseignements de l’Encyclique Laudato Sì du Pape François. « Nous devons faire ce qui est possible pour prendre soin de la santé physique, mentale et spirituelle des enfants en Afrique ».

 

Avec vous, les OPM se sont engagées à soutenir le fonds d’urgence du Pape pour aider les diocèses en difficulté face au coronavirus. Cette campagne est un succès et c’est grâce à vous ! Merci !

Soutenir le fonds d’urgence du Pape >>

Print