Mozambique - “Nous ne pouvons éviter d’être concrets !” 

Share

L’enseignement social de l’Eglise en actes : des dispensaires financés par le Pape dans la province du Cabo Delgado  

Depuis 2017, un groupe affilié à l’organisation « Etat Islamique » sème la terreur et la désolation dans la province mozambicaine du Cabo Delgado A la frontière avec la Tanzanie, plus de 2300 personnes ont trouvés la mort, tandis que 600 000 autres ont été jetées sur les routes de l’exil.  

« Dans un geste de charité pastorale, le Pape François nous a offert 100.000 euros pour assister les évacués » explique S. Ex. Mgr Lisboa. L’évêque de Pemba remercie le Saint-Père pour son geste de soutien envers une région durement touchée par une insurrection armée islamiste.  

Plus qu’une simple somme d’argent, ce geste est l’occasion pour la communauté internationale d’être sensibilisée à la crise terrible que traverse le Nord du Mozambique : « Après que le Pape ait commencé à parler de Cabo Delgado, une plus grande attention a été accordée par les groupes, les organisations et même différents pays. Je crois que sa figure forte a apporté une aide permettant de rendre cette crise non pas simplement nôtre, des habitants de Cabo Delgado, mais aussi une crise de laquelle tout le monde doit se sentir responsable », affirme Mgr Lisboa.  

Ces deux centres de santé se situent à l’abri des attaques terroristes. Les personnes déplacées pourront y trouver l’asile dont ils ont besoin.  

L’engagement social est au cœur de la mission d’évangélisation de l’Église. Il s’enracine dans l’Évangile selon Saint Matthieu lorsque le Christ évoque cette attention à chacun : « Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi ! (Mt 25,35-36 

Ainsi, le geste du Pape François est tout un symbole, et s’inscrit dans une dynamique pastorale plus large d’engagement social et humanitaire au service de l’évangélisation. « Nous ne pouvons éviter d’être concrets, pour que les grands principes sociaux ne restent pas de simples indications générales qui n’interpellent personne », et que « la tâche d’évangélisation implique et exige une promotion de chaque être humain (Evangelii Gaudium, n°182) ».  

Sources :  

Fides

Exhortation apostolique du Saint-Père François La Joie de l’Evangile n°128 

Print