Share
6 août 2019

"Renouveler l'esprit missionnaire" Un programme de l'Université pontificale grégorienne pour la rentrée

Répondre aux défis que les différents contextes de pluralisme religieux et culturel lancent à la foi et à la mission de l'Église au travers d'un « renouvellement théologique, intellectuel et spirituel ». C'est en ces termes que le Père Brayn Lobo SJ, Doyen de la Faculté de Missiologie de l'Université pontificale grégorienne, explique les motivations qui ont poussé à créer un programme de mise à jour destiné aux missionnaires.

Vidéo de l’entretien avec le Père Brayn Lobo SJ, en anglais sur la chaîne Youtube de l’Agence Fides -> https://youtu.be/Y7HLrUUamRU

« Nous avons cherché à comprendre quels pourraient être les besoins et les défis que notre Faculté devrait affronter – indique-t-il. En écoutant ces années-ci les requêtes de nombreux missionnaires visant à pouvoir suivre un bref cours de formation, nous avons lancé ce projet » qui s’accorde bien à l’esprit avec lequel le Pape François a proclamé le Mois missionnaire extraordinaire d’octobre prochain. « Nombre de missionnaires sont seulement de passage et ne peuvent s’inscrire à des cours universitaires parce qu’ils sont impartis en italien et qu’ils n’ont pas le temps nécessaire pour l’apprendre. Par suite, nous avons pensé à ce programme de mise à jour destiné aux missionnaires, imparti en langue anglaise, visant à contribuer à donner un nouvel élan à leur action pastorale ».
Le programme de mise à jour débutera l’année universitaire prochaine, 2019-2020. Les inscriptions sont ouvertes.

« Au cours des leçons, réparties sur un semestre, auront lieu des approfondissements pastoraux sur la spiritualité, le rapport entre annonce et dialogue, la communication, la Nouvelle Evangélisation, la mondialisation, l’interculturalité et le fondamentalisme religieux, thèmes qui représentent tous les nouveaux champs de l’action missionnaire » explique le Père Lobo.
Une caractéristique propre du fait d’être missionnaires aujourd’hui est « d’être source d’inspiration pour les autres, qu’il s’agisse de personnes, de petits groupes, d’institutions, religieuses ou civiles. Ceci requiert une conscience et un esprit de service, affirmant la fidélité à Dieu et à l’homme, attentifs aux défis sociaux actuels » indique le Doyen. « Actuellement, nous assistons à un développement de la perspective traditionnelle de la missio ad gentes en étroite liaison avec celle de missio inter gentes, qui projette l’Eglise vers une dimension plus ouverte envers le prochain, en sortie. Notre but est de former des personnes non seulement capables de prendre la responsabilité de guider une communauté mais également de suivre un modèle évangélique en le faisant ».

Parmi les initiatives liées à la didactique, le Père Lobo indique également des séminaires centrés sur des approfondissements thématiques. Sont prévues également des visites à d’importants sites archéologiques et religieux inhérents à la mission de l’Eglise. Au terme des leçons, a été en outre prévu un pèlerinage à Jérusalem. « En juin prochain – indique-t-il en conclusion – nous irons visiter les lieux de la Terre Sainte, là où a commencé la mission chrétienne, voici 2.000 ans. Pour tous les participants, il s’agira d’une occasion d’enrichissement spirituel, de prière et de réflexion et servira à donner un fort élan à leur action missionnaire ».

Print