Prier avec Pauline Jaricot - OPM

Prier avec Pauline Jaricot

Share

Pauline Jaricot parle à notre temps, en recherche de repères. Son esprit d’initiative nous interpelle car elle n’a pas hésité à prendre à bras-le-corps les défis posés à l’Église par la crise de la grande Révolution : soutien à la reprise de la Mission Universelle, restauration de la prière dans les foyers… Elle nous lègue un héritage spirituel riche. Voici quelques-unes des prières qu’elle a écrites ou qui s’adressent à elle.

 

Prière pour la béatification de Pauline Jaricot

 

Seigneur,
Tu as inspiré à Pauline-Marie Jaricot, la fondation de la Propagation de la Foi et du Rosaire Vivant ainsi que son total engagement pour le monde ouvrier.
Daigne hâter le jour où l’Église pourra célébrer la sainteté de sa vie.
Fais que son exemple entraîne un plus grand nombre de chrétiens à se dépenser pour l’Évangile, afin que les hommes et les femmes de notre temps et tous les peuples découvrent ton Amour infini, manifesté en Jésus-Christ Notre Seigneur, qui vit et règne avec Toi dans l’unité du Saint-Esprit pour les siècles des siècles.
Amen.

 

Prière pour demander une grâce par l’intercession de Pauline

Seigneur,
Tu es venu sur la terre afin que les hommes aient la vie et qu’ils l’aient en abondance. À cette œuvre qui est la Tienne, Pauline-Marie Jaricot s’est dévouée tout entière.
Elle a établi la Propagation de la Foi pour les multitudes qui ne connaissent pas la Vie, le Rosaire Vivant pour ceux qui ne la possèdent pas dans son abondance.
Vénérable Pauline Jaricot, toi qui as consacré ta vie à répandre le Royaume du Christ en servant Dieu et les hommes, intercède pour nous et que Dieu daigne nous accorder la grâce que nous demandons humblement.
Amen.

 

Seigneur, mon cœur est préparé

« Mon espérance est en Jésus ; mon seul trésor est la Croix. La part qui m’est échue est excellente et mon héritage m’est très précieux. Que la très juste, très sainte Volonté de Dieu soit accomplie en toute chose ! Je Vous adore, Volonté de mon Créateur, Volonté de mon Sauveur, de mon Ami fidèle, Volonté pleine de tendresse. En m’abandonnant à Vous, je souscris à mon véritable bonheur. Vos voies sont inconnues à la nature aveugle, paresseuse, rebelle, mais elles conduisent à la vie qui la fait soupirer après les fontaines vives qui jaillissent à la vie éternelle. Celui qui boit de cette eau a encore soif de la boire, mais il n’a plus soif d’autre chose… Perle précieuse de l’Évangile, que je perde tout pour Vous posséder. Ô mille fois heureuse serai-je si je puis dire en mourant pour Vous et pour mes frères : c’est pour cela que je suis née et ma tâche est consommée… Mon cœur est préparé, Seigneur, mon cœur est préparé ».

 

Au service de la mission

Ô Jésus, Sauveur des âmes,
Nous ne sommes que poussière
Mais nous sommes assoiffés de votre amour.
Ô Jésus, nous sommes entourés d’un monde qui attend la Source vive.
Nous voulons nous mettre à votre service
En n’ayant d’autres moyens que votre bonté et votre miséricorde.
Ô Jésus, vous pouvez choisir des puissants et des sages,
Ils auront certainement des calculs et des plans.
Nous, nous ne comptons que sur votre charité.
Ô Jésus, du haut du Ciel, jetez un regard sur vos pauvres serviteurs.
Nous voulons être l’instrument de votre Providence au service de la mission.
Guidez nos pas, enflammez nos prières, transformez nos paroles et nos actes.
Pour que le monde croie et soit sauvé.
Amen

 

« Ô Jésus, Dieu tout amour, à quel excès nous avez-Vous aimés ! »

Ô Jésus, Dieu tout amour, à quel excès nous avez-Vous aimés ! Non content d’avoir institué la divine Eucharistie pour que le Corps et le Sang de la Victime infinie devinssent la nourriture spirituelle de nos âmes et le gage de notre résurrection glorieuse, Vous avez encore voulu qu’elle perpétuât la mémoire et les mérites de votre Vie et de votre Mort !

C’est par l’immolation de votre Cœur, dont il sortit du sang et de l’eau sur la Croix après la consommation de votre Sacrifice sanglant, que Vous donnâtes naissance au sacrifice adorable de la Messe, Sacrifice qui s’offre des milliers de fois par jour et dans des milliers d’endroits différents, dans les cités, dans les campagnes, dans les camps des armées, dans les hospices des malheureux, dans les prisons de la justice humaine, sur terre et sur mer, dans toutes les contrées de l’univers, partout où il y a des hommes qui peuvent en profiter. Sacrifice le plus saint, le plus auguste, le seul qui soit digne de Dieu, et qui néanmoins est commencé et consommé dans un très court espace de temps, pour le plus grand bien des prêtres et des fidèles dont il est comme la propriété. Amen.

 

Qui suis-je, Seigneur, pour entreprendre de parler du Sacrement de votre Amour ? 

Autant de fois je l’ai déjà essayé, autant de fois, éblouie par l’éclat de vos merveilles je suis demeurée muette sans pouvoir rien exprimer.  Serai-je plus forte aujourd’hui ?  Me tairai-je pour avoir trop à dire ?  J’ose espérer que vous serez le feu de mes expressions, l’intelligence de mon esprit, l’amour de mon cœur, le soutien de ma faiblesse, et qu’alors je pourrai fidèlement accomplir vos desseins.  Ô Marie !  trône de la sagesse, c’est entre vos bras et à l’ombre de votre protection que je vais fixer le Soleil de Justice ;  je remets ma main dans la vôtre, conduisez-la au gré de l’Esprit de vérité.  Et vous, Ange gardien, fidèle gardien de mes jours, dont la charité s’intéresse à mes moindres actions, daignez rester à Cote de moi pour soutenir ma faiblesse, afin que la grandeur du travail n’abatte jamais mon courage.

Église Sainte, ô ma tendre Mère !  si j’ose parler du trésor le plus précieux que vous avez reçu de votre céleste Épouy c’est dans les sentiments de la plus parfaite soumission à tout ce que vous enseignez par la voix des Pasteurs légitimes ;  c’est à la lueur du divin flambeau que vous portez devant que j’entre dans le sanctuaire du divin amour, persuadée que les plus vils instruments, entre les mains de Dieu, ce sont les plus propres à manifester sa sagesse.

Extrait du livre « Écrit spirituel » de Pauline Jaricot (L’Amour infini dans la divine Eucharistie)

Print