Share

Journées européennes du patrimoine 2019

À Lorette, les JEP se sont passées dans une ambiance calme et attentive. Toutes les portes de la partie haute de la maison ainsi que celles de l’accueil étaient ouvertes au public.

Les bénévoles qui ont aidé aux visites ont apprécié que le flux des visiteurs soit plus modéré et mieux réparti sur les deux jours que celui des des années précédentes. Cela a permis des visites plus longues et plus instructives. Les personnes ont un intérêt particulier pour la personne de Pauline Jaricot et/ou pour ce que sont les Œuvres Pontificales Missionnaires. Il y a eu de belles rencontres, la plupart des personnes avouant qu’elles se sont bien senties dans la maison et ce lieu splendide.

 

Parmi les visiteurs, un monsieur dont les grands-parents ont vécu dans la maison il y a plus de 100 ans et qui a amené sa fille pour la lui faire visiter. Son grand-père aurait eu un accident en faisant une chute depuis la terrasse Nord qui aurait été mortelle mais il s’est senti retenu par une main puissante qui l’a empêché de tomber plus bas. Il a rapporté l’expérience à sa famille comme une protection par la main divine. Dans la famille on se raconte cette expérience de génération en génération et c’est devenu une tradition d’amener tous les descendants visiter la maison.

 

Comme prévu dans notre programme quatre activités principales ont marqué ces journées : les visites libres ; les visites guidées par nos guides habituels ; deux conférences sur la restauration de la maison, suivies chacune d’une visite guidée par Mr. Didier REPELLIN, Architecte en chef des Monuments Historiques (h), pour la plus grande joie des visiteurs ; la présentation du Festival Superspectives par Camille Rhonat et François Mardirossian avec un récital commenté au piano.

Nos effectifs pour ces journées ont été de 707 visiteurs dont 400 le samedi et 307 le dimanche. Belle réussite !

Print