• Calendrier 2017/2018 projet Inde

  • Projet Kenya procession des Rameaux

  • Chanteurs à l'Etoile

Enfants & jeunes

Share

En 1843,  Mgr de Forbin-Janson à Nancy fonde la Sainte Enfance – aujourd’hui l’Enfance Missionnaire – pour inviter les enfants de France à sauver les enfants de Chine en leur apportant éducation et foi.

Aujourd’hui l’Enfance Missionnaire est présent dans le monde entier.
C’est une œuvre incontournable dans beaucoup de diocèses d’Amérique du Sud ou d’Afrique. Elle soutient plus de 3 000 projets dans le monde. Son slogan « les enfants aident les enfants, les enfants évangélisent les enfants » exprime bien sa spécificité : l’aide n’est pas une simple assistance mais une invitation à un échange entre les enfants, car chacun d’eux, riche ou pauvre, a toujours quelque chose à partager et à témoigner de sa relation avec le Christ.

La Grâce de l’Enfance Missionnaire :

C’est d’abord une grâce ecclésiale. L’enfant est reconnu comme acteur de la mission de l’Eglise. Ce n’est pas plus tard mais aujourd’hui qu’il s’engage.

Le pape s’appuie sur l’offrande et la prière des enfants, car elle est puissante. Le psalmiste nous le rappelle : « Ô Seigneur, notre Dieu, qu’il est grand ton nom par toute la terre ! Jusqu’aux cieux, ta splendeur est chantée par la bouche des enfants, des tout-petits : rempart que tu opposes à l’adversaire, où l’ennemi se brise en sa révolte ». (Ps 8, 2-3)

Les trois « P » de l’Enfance Missionnaire.

Prier : L’Enfance Missionnaire relie les enfants avec la vie de l’Eglise en leur confiant la prière pour un diocèse particulier à l’autre bout du monde.
Les enfants s’engagent à prier chaque jour un « Je vous salue Marie » à l’intention de ce diocèse, de son évêque et des enfants qui vivent là-bas.

Partager : Il participe à la mesure de leur moyen (1€ / mois) à la grande collecte des l’Enfance Missionnaire. Chaque année, ce sont près de 40 millions d’euros qui sont collectés dans le monde pour financer près de 2500 projets exclusivement destinés aux enfants.

Parler : Chacun, par le baptême, devient « disciple missionnaire ». Un enfant est capable d’évangéliser ses amis, sa famille. En équipe, mais aussi dans sa vie quotidienne, il découvre que la mission a toujours fait parti intégrante de la vie de l’Eglise et qu’il est lui aussi envoyé, témoin de la Bonne Nouvelle.

Un projet simple à mettre en place !

L’Enfance Missionnaire n’est pas un mouvement mais simplement l’œuvre qui soutient la vie missionnaire des baptisés. En groupe de catéchèse, en paroisse, au patronage, dans l’établissement scolaire, vous pouvez monter une ou plusieurs équipes d’Enfance Missionnaire.

A vous d’adapter le rythme des temps « Enfance Missionnaire » avec vos activités.
Cela peut prendre de 5mn à 20mn…

N’hésitez pas à contacter l’équipe d’animation de l’Enfance Missionnaire :
enfants-jeunes@opm-france.org

Print