Share
17 novembre 2020

L'élan missionnaire des laïcs

Deux représentants du Congrès Mission ont été reçus par le pape François ce samedi 14 novembre 2020.

« Le pape a posé beaucoup de questions sur l’élan missionnaire des laïcs en France », a confié le fondateur d’Anuncio Raphaël Cornu-Thénard à Zenit, au terme de l’audience papale.

 

Une voix de laïcs sur la mission

« Nous avons voulu rencontrer le pape François pour lui rendre compte de l’élan missionnaire des laïcs que l’on voit en France à l’occasion du Congrès Mission et de cette expérience du Congrès Mission », confie l’architecte.  « On était très émus de le rencontrer, il a été très bienveillant, et puis il nous a encouragés a poursuivre le travail. Il a réagi, on a eu quelques échanges très simples autour de la question de l’évangélisation à proprement parler, telle qu’on la propose, une évangélisation explicite, le fait de consacrer du temps pour aller au-devant des gens : l’Eglise « en sortie ». C’était un très beau moment. »

 

L’urgence d’aller vers les gens

L’actualité française n’a pas été absente de la conversation, mais toujours dans la perspective de l’annonce de l’Evangile: « On a aussi évoqué la tension que l’on vit en France en ce moment, du fait de la pandémie, des actes de violence, et du coup de l’urgence d’aller du devant des gens et de proposer le Christ. »

En 2020, malgré des conditions un peu particulières, le Congrès avait été un succès. Pour la première fois en 2021, il aura lieu hors de Paris dans une dizaine de villes en France, du 1er au 3 octobre. Il en a été question avec le pape François.

Le pape a parlé de l’urgence et  de l’importance d’un dialogue fécond mais a insisté sur le fait que ce dialogue ne pouvait avoir lieu « que si on sait qui on est et c’est une difficulté dans la crise de la foi actuelle, une crise du lien à Dieu ».

Raphaël Cornu-Thénard a perçu que le pape était heureux d’entendre une voix de laïcs sur la question de la mission de l’Eglise, de la mission en France aujourd’hui : « Il aime bien, on le sent avoir un retour direct, du terrain. Le Saint-Père nous a donc posé beaucoup de questions. Il a parlé, un peu, mais surtout il voulait interroger, connaître ce qu’on vivait, nous. Il a été très encourageant. »

 

Un salon national de l’évangélisation

Raphaël Cornu-Thénard et Anne-Geneviève Montagne souhaitaient rendre compte et échanger avec le Saint-Père sur les dynamiques missionnaires en France aujourd’hui en se basant sur leur expérience du Congrès Mission.

Ils citent ce passage de la bénédiction du pape François au Congrès Mission:  « L’annonce de l’évangile doit être une priorité absolue, et c’est le peuple de Dieu tout entier qui en a reçu la charge. Nous sommes tous des disciples-missionnaires. »

Pour  Raphaël Cornu-Thénard, « le Congrès Mission représente une sorte de salon national de l’évangélisation. Le temps d’un week-end, les chrétiens, dans leur immense diversité, se retrouvent pour répondre à la question toujours nouvelle : Comment proposer la foi dans la société actuelle? »

On pourrait ainsi résumer les ambitions des Congrès Mission en quatre points :

  • susciter un grand enthousiasme pour la mission
  • mettre en évidence les initiatives missionnaires
  • donner des clés pour la mission sans idée d’une recette miracle mais en retournant chacun à l’école… missionnaire !
  • créer un grand réseau missionnaire.

On peut découvrir ici la vidéo des fondateurs du Congrès Mission. En 2018, ils ont travaillé sur un texte pour proclamer les grandes intuitions du Congrès Mission que l’on peut télécharger ici: Manifeste pour la mission. Toutes les informations sur le manifeste sont ici manifestemission.fr

Via Zenit

Print