Share
13 octobre 2020

🌏 Aventuriers missionnaires 👉 jour 2 : sainte Marianne Cope, au service des lĂ©preux Ă  HawaĂŻ...

HawaĂŻ et son archipel volcanique nous Ă©voquent d'emblĂ©e une plage de sable fin, un lagon bleu, une vĂ©gĂ©tation luxuriante
 Mais saviez-vous qu'avant d'ĂȘtre le paradis des surfeurs, HawaĂŻ fut l'enfer des lĂ©preux ? Saviez-vous que Marianne Cope avait pourtant passĂ© 30 ans parmi les malades de la lĂšpre ?

Alors que sa vie paraĂźt bien ordonnĂ©e, presque rangĂ©e, Dieu, Ă  l’improviste,   appelle Marianne Cope Ă  un don radical ! L’appel de l’Ă©vĂȘque d’Honolulu qui demande de l’aide pour Ă©vangĂ©liser l’archipel d’HawaĂŻ arrive jusqu’Ă  elle. Une cinquantaine de communautĂ©s ont dĂ©jĂ  dĂ©clinĂ© « l’invitation » car la lĂšpre infeste les Ăźles et rebute tous les missionnaires.

 

SƓur Marianne a plus de 45 ans mais elle rĂ©pond pourtant Ă  l’appel d’Honolulu : « J’ai faim pour ce travail et je souhaite de tout mon cƓur d’ĂȘtre une de celles qui seront choisies
 Ce sera pour elles un privilĂšge de s’offrir en sacrifice pour le salut des Ăąmes des pauvres Ăźliens d’Hawaï
 Je n’ai pas peur des maladies, par consĂ©quent, ce serait mon plus grand bonheur d’ĂȘtre au service des lĂ©preux, les plus abandonnĂ©s. »

 

Pendant trente-cinq ans, elle continue de donner sa vie pour l’amour de Dieu et de son prochain. ÉpargnĂ©e par la lĂšpre malgrĂ© son engagement et sa proximitĂ© avec les malades, elle meurt en 1918, Ă  80 ans. On l’appelle alors la « mĂšre des lĂ©preux ! Elle qui ne cherchait ni les honneurs ni la reconnaissance dĂ©clara humblement : « Je ne m’attends pas Ă  une place Ă©levĂ©e dans le ciel. Je serai pleine de gratitude pour une petite place, oĂč pouvoir aimer Dieu pour toute l’Ă©ternitĂ© ».

Ecouter la version audio >>

 

La vie et la saintetĂ© de sainte Marianne Cope peuvent nous inspirer pour la mission aujourd’hui.

 

« Heureux les pauvres de cƓur, car le royaume des Cieux est Ă  eux » (Mt 5, 3) ! La spiritualitĂ© franciscaine de Marianne Cope nous enseigne que la pauvretĂ© et le sacrifice par amour mĂšnent au service infatigable de nos frĂšres et sƓurs. Dieu donne sa force Ă  ceux qu’il envoie porter sa tendresse et sa misĂ©ricorde sur toutes les plaies de notre temps.

 

Sainte Marianne Cope nous encourage à répondre aux appels lointains, aux besoins de nos frÚres malades et blessés. Mais son enfance nous montre aussi que servir et aimer nos proches, nos familles est parfois notre premiÚre et notre seule mission !

 

Enfin, sa vie donnĂ©e jusqu’au bout montre que la retraite n’existe pas pour un missionnaire ! Dieu appelle Ă  l’improviste et il n’y a pas d’Ăąge pour rĂ©pondre. Laissons-nous surprendre par le Seigneur !

Seigneur, ouvre mes oreilles et mon cƓur aux appels et aux cris de ceux qui souffrent aujourd’hui ! Donne-moi l’esprit de pauvretĂ© et de sacrifice de sainte Marianne Cope pour annoncer ton Évangile par le service et la tendresse.

Pendant la Semaine Missionnaire Mondiale 2020, MÉDITEZ avec 6 autres grands aventuriers de Dieu qui ont portĂ© l’Évangile jusqu’aux extrĂ©mitĂ©s de la terre!

Participer Ă  la retraite en ligne >>

Print