Share
2 juillet 2020

Cinéma en l'air et en plein-air

Perchez-vous à Lorette ! Après une longue diète de cinéma, l'équipe de Superspectives vous propose deux séances gratuites en plein air pour découvrir dans les meilleures conditions deux pépites du cinéma espagnol des années 1980 : El Sur et Los Santos Inocentes !

⚠️ Accès gratuit mais sous réservation à l’adresse suivante contact@superspectives.fr

Les deux projections seront précédées d’une courte introduction par l’ami cinéphile Jean-Romain Guilhaume. 

 

Jeudi 2 juillet : 22h

🎞 Los Santos Inocentes, Mario CAMUS (1984)

Ce film nous raconte l’histoire d’une famille de paysans d’Estrémadure, laquelle comme bien d’autres, ne peut vivre qu’assujettie à ceux qui possèdent la terre, en dominent les ressources, en sont le maîtres. Ces paysans caressent le rêve de sortir de leur misère, d’apprendre à lire, à écrire, à pouvoir s’exprimer. Telle serait leur façon de prendre le chemin de l’avenir et dela liberté. Ils osent rêver et puis agir ou tout au moins essayer. Mais leur vie n’a été que renoncement et obéissance. Leur destin a été marqué depuis maintes générations et ce n’est que par quelque chose de violent, d’entièrement neuf et qui échapperait à la réalité quotidienne qu’ils pourraient faire voler en éclats la routine à laquelle ils sont condamnés

Lire la critique sur Sens Critique.

 

Jeudi 9 juillet : 22h

🎞 El Sur, Victor ERICE (1983)

Résumé : Espagne, années 1950. Dans une maison, appelée « La Mouette » et située dans un village du Nord, vivent Agustín, médecin et sourcier, son épouse, institutrice révoquée de l’enseignement après la Guerre civile, et leur petite fille, Estrella. Le film décrit la fascination et l’adoration qu’éprouve une enfant pour son père. Celle-ci découvre aussi que son père a aimé une autre femme qu’il a laissée dans son Sud natal. Sa curiosité avivée ne sera guère satisfaite et, en grandissant, les sentiments d’Estrella pour son père ne seront plus tout à fait les mêmes

Lire la critique sur DVDclassik.

 

RAPPEL AUTRES ÉVÈNEMENTS

Jeudi 2 juillet 20h30 – Danse contemporaine : Moondog & Philip Glass

Samedi 4 juillet 20h30 – Köln Concert de Keith Jarrett par François Mardirossian

Dimanche 5 juillet –  Superspectives Vinyle Club #5 [15h-18h]

Mercredi 8 juillet 20h30 – Les « grands minimalistes » oubliés

Jeudi 9 juillet 20h30 –  Session Phoenix

Vendredi 10 juillet 20h30 – Récital Piano-flûte contemporain (Lucie Roques & Marie Graizon)

Samedi 11 juillet 20h – Hommage à Thelonious Monk (Mario Stantchev)

Pour en savoir plus : www.superspectives.fr

Print