Share
11 mars 2019

1er dimanche de Carême : Prenez une dragée !

« Jésus, rempli d’Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ; dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim. Le diable lui dit alors : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain. »….Lc 4. 1-13

– Tu as une minute ? Tu vas célébrer Pâques. J’aimerais que tu te prépares.
– Seigneur, je sais : prière, privation, partage. Je vais faire ce que je peux. Mais il faut être raisonnable. Tu as vu mon rythme de vie ?
– Je suis heureux que tu te souviennes de tout cela. Mais, à mon avis, tu risques de passer à côté du Carême.
Pour faire un vrai Carême, achète-toi des dragées !
– Seigneur, je ne comprends pas L’Evangile de ce dimanche parle de tentation. Tu me tentes, ou quoi ?
– Non, je voudrais simplement te rappeler l’essentiel : A la fin du Carême, tu participeras à la vigile pascale et tu renouvelleras les promesses de ton baptême.
Les dragées sont faites pour rappeler ton baptême : Faites de lait et de miel, elles sont signe de la Terre Promise. Tu es baptisé. Tu es déjà sauvé. Tes privations n’apporteront rien à ton bonheur. Tu as tout pour vivre divinement ton humanité…
– Mais alors, le Carême ?
– C’est un temps pour prendre conscience de ce qui t’as été donné. C’est un temps pour remercier… Et pour laisser en toi de la place pour Dieu. Les privations et le partage n’ont de sens que pour cela. Jésus veut t’habiter pour rayonner à partir de toi.
Allez, prends une dragée…
Mgr Dubost
 

 

Print