• Pauline Jaricot

Historique des Œuvres Pontificales Missionnaires

Share

Quelques repères historiques

  • 1822 : de l’intuition de Pauline Jaricot à Lyon est fondée l’œuvre de la Propagation de la Foi pour soutenir la mission sur tous les continents.
  • 1843 : Mgr de Forbin-Janson à Nancy fonde la Sainte Enfance – aujourd’hui l’Enfance Missionnaire – pour inviter les enfants à s’intéresser à la mission auprès des enfants du monde et à apporter leur contribution par la prière et le partage.
  • 1889 : à Caen, Jeanne Bigard et sa mère Stéphanie commencent l’œuvre de Saint Pierre Apôtre, afin de soutenir financièrement et spirituellement la formation de prêtres dans les pays dits de mission.
  • 1916 : à Parme (Italie), le Père Paolo Manna fonde l’Union Missionnaire du Clergé – devenue en 1956, l’Union Pontificale Missionnaire (UPM) – pour intéresser l’ensemble des prêtres, religieux, religieuses à la mission universelle. L’UPM édite la revue de formation « Omnis Terra ». Le Père Manna a été béatifié le dimanche 4 novembre 2001 à Rome.
  • 1922 : Le Pape Pie XI déclare pontificales l’oeuvre de la Propagation de la Foi et l’œuvre de Saint Pierre Apôtre, et favorise leur formation dans tous les pays. Les Œuvres Pontificales Missionnaires sont aujourd’hui présentes dans environ 140 pays.
  • 1965 : Le Concile Vatican II, par le décret sur l’activité missionnaire de l’Église Ad gentes, demande aux évêques de participer à la mission universelle. Pour répondre à cette requête, les évêques de France créent une Commission épiscopale dédiée aux questions missionnaires, aujourd’hui Commission Épiscopale de la Mission Universelle de l’Église. 
  • 5 avril 2013 : Monseigneur Patrick Le Gal, évêque auxiliaire de Lyon, est nommé directeur national des Œuvres Pontificales Missionnaires.

Retrouvez l’histoire des Œuvres Pontificales Missionnaires et celles de leurs fondateurs à travers les ouvrages proposés et disponibles sur notre boutique.

Print